Philippines Voyages

Siquijor Island

Je pense que cette île dispose de plus endroits que j’aurais pu visiter, malheureusement il me restait qu’un seul jour. Cela était suffisant pour me faire une image de cet île magnifique qui, parmi les Philippins, est aussi appellé “Witch Island”. Quelques habitants de cet île pratiquent le vaudou. C’est pourquoi je ne savais pas trop à quoi m‘attendre.

 


Comment y aller

Nous avons logé à Dumaguete, Negros, qui se ne trouve pas loin de Siquijor Island. Nous avons pris le premier bateau à 5h45 pour Siquijor Pier. Un billet est de 130PHP, en plus il faut payer des frais de 15PHP. Malheureusement, tous les scooters à Siquijor Pier étaient reservés. Nous avons donc pris un tricycle vers San Jose, la ville plus proche de Siquijor Pier. L’homme qui nous a conduit s’est arrêté tout au long du chemin parce qu’il a vue des scooters à louer (350PHP). Il a choisit un scooter pour nous, l’a conduit pour regarder si tous marche propre et il a mis de l’essence. Par ailleurs, il nous a offert de nous chercher vers 17h00 pour nous conduire à Siquijor Pier.


Quoi visiter

Cambugahay Falls

À mon avis, il faut absolument visiter les cascades qui s’appellent Cambugahay Falls. Connaissez-vous ce sentiment quand vous entrez un endroit dont lequel vous n’avez pas des attentes et tout à coup vous êtes impressionnés de la beauté de cet endroit? Cela était le cas quand je suis descendu les marches vers les cascades et j’ai vu l’eau turquoise parmi le vert des paumes et des arbres.  Au premier regard, on ne voit rien d’autre que le vert des arbres et on entend quelques fois le bruit quand une personne se saute dans l’eau. En ce moment, je savais que Siquijor Island est un petit coin de paradis naturel. Nous étions parmis les premières visiteurs. Après 30 minutes, des groupes chinois sont arrivés. Ils ont pris des photos, ils se sont sautés dans l’eau et ils sont partis.  Les groupes restent que 30min. La plupart de touristes sont Chinois. Un sauveteur m’a dit que quelques Chinois ne savent pas nager, c’est la raison pour laquelle il y a des Philippins qui aident volontairement. Ils observent les touristes et, parce qu’il y avait beaucoup de vols, aussi leurs affaires. Pour arriver à ce paradis, nous avons pris beaucoup de temps parce qu’il n’y a pas de panneaux de signalisation sur les routes. Les habitants nous ont aidé à trouver l’endroit. N’hesitez pas à les demander si vous avez besoin d’aide, les habitants de Siquijor Island sont super gentil.

Saladoong Beach

Un autre endroit que je peux vous conseiller de visiter est Saladoong Beach. Là, les Philippins se rendent avec leurs amis et leurs famille pour relaxer. Nous avons payer 70PHP de prix d’entrée (20PHP pour le scooter et 25PHP par personne). Si vous n’avez pas peur de la hauteur, vous avez la possibilité de sauter dans l’eau de deux plateaux au different niveau. 😉

J’ai vu le vidéo de Christian Leblanc (en Anglais) qui était aussi à Siquijor Island. Dans mon entrée précédent je vous ai conseillé de regarder son chaîne YouTube et je vous ai mis une vidéo de son séjour à Oslob. Son chaîne de YouTube était vraiment informatif pour mon voyage aux Philippines.

DSC00743-min

DSC00795-min

DSC00754-min

DSC00761 23.28.22-min

 


Mes récits de voyage de Siquijor Island

J’ai rencontré beaucoup de personnes sur Siquijor Island. Ces rencontres sont les plus mémorables de mon voyage aux Philippines parce que les habitants étaient trop gentils et serviable. En Europe, les personnes sont différent, plus fermés. Mon premier rencontre avec un Philippin était bizarre parce que je ne savais pas pourqoui j’était ainsi étonné de cette situation. Maintenant, je sais que c’était la gentillesse de cet homme qui nous a aidé à trouve un scooter. Mais je vous avez déjà raconté cette histoire. En résumé, les rencontres avec les gens de Siquijor Island ont une grande influence sur mon opinion de cet île et ses habitants. C’est pourquoi je ne peux pas oublié les situations que me rendaient ainsi stupéfiantes:

Les routes ne sont ainsi bien construit comme en Europe. C’est pourquoi nous avons eu quelques problèmes avec notre scooter. Pour aller à Cambugahay Falls nous avons démandé les habitants pour le chemin. Un d’entre eux a pointé son doigt au pneu arrière, mais moi, je croyais qu’il n’a pas compris la question. Mais bon, après une heure je savais ce qu’il voulait nous dire: nous avons eu un pneu crevé. Yey! Et cela sur la route pendant l’intensité du soleil de midi. En route, j’ai vu une maison qui disposait de pneus et donc nous avons poussé le scooter vers cette maison. Là, le Philippins nous a reparé le pneu. Il est allé acheter un nouveau tuyau et après 30min il a finit son travail. Nous avons lui demandé combien nous devons payer pour son travail. La reponse m’a vraiment étonné: “Ce que vous voulez.” Des autres nous aurions déjà facturé un prix incroyable parce que nous sommes des étrangers.

Le prochain rencontre que je ne peux pas oublié est le rencontre avec deux jeunes hommes qui nous ont vu sur la route quand nous avons fait une pause pour regarder la carte de l’île. Ils nous ont vu mais ils n’ont pas arrêté la première fois, après cinq minutes ils sont retournés pour nous aider. “Hey! Are you guys lost or something? Do you need help?” C’était trop gentil.

Ce que je veux dire avec mes histoires, c’est que nous ne font pas de la confience aux gens “d’étrangers”. Notre culture et notre société nous apprend d’être prudent. Ces rencontres m’ont montré qu’il y a toujours des gens qui sont gentils et qui ont l’intêret d’aider des autres. Pendant toute ma vie, je n’ai pas recontré ainsi beaucoup de gens qui étaient gentils de toutes ses coeurs dans un jour. Nous pouvons apprendre beaucoup l‘un de l’autre. C’est pourquoi j’adore voyager.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply